PCT jour 22 -Tentsite (Mile 246.5/km 396)

Publié le par Okus


Petite forme ce matin, je prends presque 1h30 pour remballer les affaires et me mettre en route. Environ 2km âpres mon départ je m’arrête a la rivière pour refaire le plein de 2.5 litres, le soleil m’écrase de tout son poids. 
D’après les informations a dispo la journée va être assez difficile.  Il va falloir s'extraire de ce canyon et si je me souviens bien ca va pas être une partie de plaisir. 
J'avance pas en plus. J'ai pas d’energie. J'essaie de serrer les dents mais je trouve pas mon rythme je m’arrête toutes les 10 minutes. J'ai bu j'ai mangé pourtant. Mais qu'est-ce qui se passe ?... Une coup de mou, une baisse de moral, le corps qui veut plus… qu'est ce que je fous ici ?!!!
Plein de trucs s’entrechoquent dans ma tête alors que la pente est de plus en plus raide ! Bon il est bientôt 10h je me suis fais depasser par 5 personnes et j'ai pas de jus. Ok je vais me faire une petit repas histoire de me requinquer ! Je m'installe sous une arbre et sort le rechausser et mon sac de bouffe. Ça sera riz au brocoli ! « Ampoule » que j'avais rencontré a Warner Spring s’arrête en me voyant. Ces pieds vont mieux… pas difficile vu la gravité de ces ampoules, a Warner le 80% de ses pieds étaient a vif. J'avais jamais vu ca. Et le plus impressionnant c'est qu'il ne voulait pas s’arrêter. Toujours de bonne humeur il disait que ces ampoules le faisait souffrir quand il s'arrête du coup il devait continuer. Une force de la nature le bougre du haut de ces bientôt 60 piges.
Notre discussion et sa bonhomie me font du bien. Il me donne aussi une peu de sa poudre miracle… c'est pas de la Pablo Escobar mais simplement une espèce de Gatorade rempli d'électrolytes. Merci Gérard on va voir si ça suffit a me redonner la pêche.
Je reprend ma marche, seul et pas vraiment en meilleure forme, faudra faire avec ! Quel calvaire cette sortie de canyon… j’en ai ma claque ! Soudain, sorti de nulle part un escadron de 3 abeilles me tombent dessus.. je me la joue a l’européenne, pas de mouvements brusques et pas d’excitation inutile malheureusement cela ne marche pas elles sont venu pour en découdre ! Elles visent le visages les garces… j’agite mon chapeau et essaie de les faire fuir, elle ne lâchent pas l'affaire, je sens la première piqûre sur la nuque, je me tape un sprint alors qu'elles sont toujours a mes trousses. Elles finissent par abandonner âpres environ 100m. Je suis a bout de souffle mais j'ai évité  le pire. Deux grosses boules se forment au niveau de ma nuque aux endroits où j’ai été piqué.. heureusement je suis bientôt hors de ce maudit canyon.
Le reste de la journee de fera sur une sentier forestier beaucoup plus accueillant. L'odeur de la forêt et des pins retrouvés j'ai l'impression que ça va mieux. Je marche ainsi jusqu’au couché de soleil et rencontre « the Legend ». Intérieurement  je me dis,  un peu megalo comme trail name ! Mais je me ravise  quand le gars m'explique son parcours… en resumé la Legend se fait une randonnée sur une boucle de 7000 Miles sur 8-9 mois, soit 2,5 fois la longueur du PCT. Wow je suis soufflé. Et aujourd’hui comme il se sent bien il va encore avancer une peu our atteindre les 40 Miles dans la journée.
Je suis encore loin du compte… de mon il est temps de décompresser devant une repas chaud avant de faire dodo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article