PCT jour 70 – Bishop hostel (mile 788.5/ km 1269 +. Détour 8miles)

Publié le par Okus

C'est une jour important aujourd’hui il fait absolument que je telephone a la casa pour souhaiter une joyeuse anniversaire a mon fiston. 

Je me sens usé moralement et physiquement mais il va falloir mettre les bouchées doubles pour atteindre dès que possible le parking de Kerasage Pass ou on fera du stop pour aller dans la ville de bishop et où je devrais avoir du reseau...

On termine donc la descente entamée la veille sur la face nord du col Forester. Les quelques Miles sur la cartes sont très longs a parcourir sur le terrain. A la bifurcation sur Kerasage Pass on sait que les choses vont se gâter. Kerasage, un des passages  obligés pour sortir de la Sierra, restera pour longtemps dans ma memoire. Je ne crois pas avoir autant souffert depuis le début du pct. L'approche du col fut un calvaire et le final dans le pierrier, un chemin de croix ! 

Heureusement, en haut du col je parviens a avoir du reseau… 30 minutes trop tard, mais l'essentiel est préservé. Joyeux anniversaire fiston, t'es un bonhomme maintenant !

Il ne reste plus qu’à descendre jusqu’au parking. Une partie de plaisir aussi cauchemardesque que l'ascension en plus il y a beaucoup monde, dimanche oblige. Cela ralenti la cadence… je n'ai qu’un objectif ce satané parking (et je reste poli)

Je suis rincé… rien que de s’avoir qu'il va falloir repasser par la demain  me rend maussade ! Quelle galère !! Bref on verra ça demain.

Pyro trouve une transport assez vite.. âpres 40 min de route on nous depose dans une station service de la ville d’Independence. On fait quelques amplettes nourriture et je s’impatise avec une hiker rencontré dans l’après-midi. C’est un italien, Prof de math,  très sympa et un peu perché. Quand je lui explique ce qu'on fait depuis 70 jours, il s'enflamme et se propose de nous amener a Bishop.. euh ok mais ça fait plus de 80 Miles aller-retour quand même. Pas de discussion il nous amene !! Aucun problem man!! Lol

La TP cruise et notre hurluberlu de chauffeur nous amene devant le fameux hostel de bishop.  On loue une chambre dortoir, je prendrais le lit du haut comme quand j’étais gamin.

On depose Les affaires et on fonce a la brasserie du coin. On a mérité notre bière et notre burger.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article