PCT jour 78 – tentsite (mile 843.2/km 1357)

Publié le par Okus

Je me réveille avec l'impression que quelqu’un ou quelque chose se ballade dans le camp, juste a cote de ma tente. J'ouvre la fermeture éclaire le plus silencieusement possible et tombe presque nez a nez avec 2 cervidés. Ils ne sont pas trop craintifs, je profite du spectacle depuis mon sac de couchage.

A 7h je commence a marcher, Pyro et Vinyl dorment encore, Balou est déjà partie et West m'informe qu'il va profiter d’une voie de sortie pour aller a bishop se reposer. Son pied lui fait mal et la reprise a été brutale malgré le faible kilometrage.

Les premières heures du matin sont celles que je préfère. J'ai la peche et environment de hiker ce matin. Âpres une Miles je me prends au jeu et accelere le rythme. C’est vraiment grisant, je kiffe. 

Alors que je cherche un endroit pour faire une pause, je glisse du tronc sur lequel j'allais franchir une nouvelle rivière. Je tombe sur mes pieds mais j'ai bien failli perdre la joncaille familiale lol plus de peur que de mal. Quelques minutes plus tard je rattrape Balou, elle aussi veut faire une pause ça tombe bien.

On déjeune dans la forêt abrité sous nos moustiquaires de tête. Balou me raconte les anecdotes de sa première tentative du PCT l’année dernieres. A l’entendre c'était épique, la neige était encore bien présente a cette même epoque.

Vinyl nous dépasse puis West s’arrête a notre niveau avant de bifurquer sur le bishop pass trail, porte de sortie a l'est de la Sierra. Bonne chance mon pote, on se check dans 5 jours  environ quand on aura du reseau.

Je repars avec la ferme intention d'avaler tout cru les 10 Miles de montée jusqu’au mythique Muir Pass (3648m), ça fait quand même 2000m de denivelé en 16 km. 
Les miles s'enchainent plutôt bien, je me prendrais presque pour un sportif aguerri… cette partie du trail est sans doute la plus dure mais aussi la plus jolie, depuis 3 jours on en prend plein les yeux.

Âpres avoir passé Balou a la peine sur ce tronçon je retrouve Vinyl au bord d'un lac et m'installe avec elle pour manger. Pyro a fait grâce mat, il nous rattrapera dans la journée. 

Les 3 miles restant sont raides et entrecoupés par de rivières, de lacs et de zones neigeuses. A cause de l’altitude il n'y a plus d’arbre. On est dans un paradis minéral. Pyro me rattrape juste avant le sommet il m’attends dans l’abri avant d'entamer la descente.
Le ciel est de plus en plus menaçant, pas grave je suis au sommet. Iceman (l'irlandais) me tend le Jack  Daniels.. petite rasade et on entame la désalpe (lol).

 Alors que j’etais bien toute la journee voila que j'ai des douleurs au dos et mal a la tête. Je bois de l'eau, prends un Advil et continue ma progression. 

Alors que je vois en contrebas Pyro et Vinyl, je n’arrive plus a avancer…incroyable comme tout peu changer en quelques minutes, tout allait bien jusqu’au sommet !

 Ce soir on installe la tente sur un versant de la vallée avec vue sur le lac et les montagnes environnantes. Il y a tres peu de vegetation et aucun tigre affamé de sang, quel soulagement.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article