Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PCT jour 81 – Deer Creek (mile 901 /km 1450)

Publié le par Okus

Longue journée jusqu'à cette creek mais demain je serai a Red Meadows ou je prendrai une bus pour la fameuse station de ski de Mammoth...

 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 80 – tentsite (Miles 881.1/ km 1417)

Publié le par Okus

Un peu courbaturé au réveil je suis dans de bonnes dispositions la première grimpette bien qu'assez longue passe comme une lettre a la poste. Au sommet de silver pass je m’autorise une petite pause de 30 minutes pour admirer le paysage. Il y a  foule sur le trail aujourd’hui, nous somme le 4 juillet fête d’Independance des Etats-Unis.Les drapeaux étoilés sont de sortie.. 

Pendant la longue descente qui me ramène en vallée je dois m’arrêter a 2 reprises pour enfiler mes crocs avant de traverser les rivières interrompant le trail. Bien évidemment pendant cette opération, je me fait dévorer par les moustiques en stand-by. Mon idee de lance-flammes portatif fait son bonhomme de chemin…

Je suis tiraillé par la faim mais je ne m’arrête qu’après avoir atteint les 10 miles. J'installe ma natte au sol mange une repas chaud et sieste pendant 40 minutes. L’acces  au bonheur est assez simple finalement lol.

A l'intersection VVR,  ou je n’ai pas  besoin  de m’arrêter pour resupply, je passe la marque des 16 miles..  Il est même pas 16h je vais pouvoir rallonger un peu. 
Finalement je n'avancerais pas de beaucoup… j'ai du restau aujourd’hui je vais pouvoir rassurer la famille.

1h30 plus tard, a la recherche d'un campement je croise Ed, que je n'avais reçu depuis Idyllwild et qui est parti le même jour que moi.  On a les 2 de la peine a se reconnaître tellement la perte de poids est importante mais on est ravi partager quelques anecdotes de Nos aventures respective. Ed est pressé d'arriver a Red Meadows il repart pour quelques Miles alors que je monte le camp.
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 79 – tentsite (mile 862.5/ km 1388)

Publié le par Okus

J'ai rêvé d’un gros steak, sauce café de Paris cette nuit malheureusement c'est pas pour tout de suite, avec le retard accumulé ces derniers semaines, il se peut bien que je prolonge de 4 jours cette  longue étape avant de resupply en ville. Les vacances sont terminées, j'ai le couteau entre les dents ce matin.

Je decolle vers 7h alors que Vynil et Pyro viennent de se réveiller. La journée consiste a redescendre dans le vallée sur environ 15 Miles…  mais j’espère bien réussir a  pousser un peu plus loin en commençant l'ascension du prochain col.
Les premiers Miles sont idylliques ,toujours haut en altitude les lacs sont comme des miroirs géants.. c'est l'occasion de prendre des photos «  carte postale » . Apres les lacs, le trail plonge littéralement dans la vallée. 

Âpres 5 Miles je m’arrête. Mauvaise idée je me fait attaquer par la dynastie mosquitos. Ca me fait fondre un fusible !! Je mets la veste de pluie, les jambes de mon pantlon-short et la moustiquaire de tête. Ils font moins les malins maintenant par contre je transpire a grosses goûtes dessous mon attirail. Ça fait rien je prefere ça aux piqûres, j'en ai déjà passablement sur les bras et les jambes. Dans la prochaine ville j’achète une chemise manches longues.

Pendant la descente je dois traverser plusieurs rivières qui ravinent depuis les sommets. Il me faudra un peu  plus tard traverser la rivière qui collecte toutes ces eaux.

Je croise pas mal de monde  sur le trail aujourd’hui, ce sont principalement des hiker du John Muir Trail 

Arrive enfin le fameux passage de rivière. Je suis en solo ce qui n'est pas forcement recommandé pour une telle opération mais le débit me semble pas trop fort. Je trouve ce qui me semble l'endroit le plus safe pour traverser. Je me mets en short, enfile mes crocs, déboucle les attaches de mon sac (plus simple en cas de chute dans l'eau) et me jette a l’eau… le courant est plus fort que je pensais mais je passe sans problème. Petit encas pendant que je sèche et c'est reparti… vers 13h je m’arrête pour manger un morceau. J'ai fait 10 Miles c'est pas mal. 

Je reprend vers 14h30. Il me reste 5 Miles jusqu’au pieds de la prochaine montagne. Cela me laisse le choix de dormir a cet endroit ou d’aller plus loin. On verra mon état  de forme. 
Apres le passage de 2 ponts, je rencontre 3 rangers occupés  a entretenir le trail. Je profite de l'occasion pour leurs tirer mon chapeau, sans eux et les volontaires le trail serait difficilement praticable.

Quelques kilomètres plus tard alors que j’essaie de garder la cadence sur une montée imprévue, je leve la Tete et je visualise mon premier ours,  un ours brun ! Sacré bestiaux d’au moins 150kg ! Mes pas finissent par l’alerter, il se retourne me vois et prend ses jambes a son cou… note pour plus tard, ça court vite ces mastodontes !!! Sur les 3 prochain Miles je ne pense qu'a cet ours…

Vers 17h j'arrive enfin a la bifurcation pour le Ranch Muir. J'ai fais 16 Miles et je suis bien fatigué pourtant j'ai envie de rallonger un peu d’autant plus qu'il n'y a pas de Spot ou installer la tente. 

Prochain campement dans 2 Miles, pas très loin donc, cependant considérant le dénivelé cela ne va pas être une partie de plaisir. 

Il fait plutôt frais maintenant pourtant, tous mes vêtements se trempés de sueur…chaque pas est une petite victoire. J'arrive au camp, il est squatté par d'autres hikers je continue. Je passe une riviere où je fais le plein d’eau (2.5l) pour la nuit et me fais violence pour atteindre le prochain camp. Environ 300m avant le camp je tombe face a face avec un Cerf et son petit. Des qu'ils m’aperçoivent ils décampent aussi vite que l’éclair.

Ca y est je suis au camp, il n'y a personne. Nickel ! J'ai presque atteint les 20 Miles, ça fait zizir au moral. J'installe la tente et guette l'arrivée de Vynil et Pyro… en vain, a 22h je me couche l'estomac bien rempli.
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 78 – tentsite (mile 843.2/km 1357)

Publié le par Okus

Je me réveille avec l'impression que quelqu’un ou quelque chose se ballade dans le camp, juste a cote de ma tente. J'ouvre la fermeture éclaire le plus silencieusement possible et tombe presque nez a nez avec 2 cervidés. Ils ne sont pas trop craintifs, je profite du spectacle depuis mon sac de couchage.

A 7h je commence a marcher, Pyro et Vinyl dorment encore, Balou est déjà partie et West m'informe qu'il va profiter d’une voie de sortie pour aller a bishop se reposer. Son pied lui fait mal et la reprise a été brutale malgré le faible kilometrage.

Les premières heures du matin sont celles que je préfère. J'ai la peche et environment de hiker ce matin. Âpres une Miles je me prends au jeu et accelere le rythme. C’est vraiment grisant, je kiffe. 

Alors que je cherche un endroit pour faire une pause, je glisse du tronc sur lequel j'allais franchir une nouvelle rivière. Je tombe sur mes pieds mais j'ai bien failli perdre la joncaille familiale lol plus de peur que de mal. Quelques minutes plus tard je rattrape Balou, elle aussi veut faire une pause ça tombe bien.

On déjeune dans la forêt abrité sous nos moustiquaires de tête. Balou me raconte les anecdotes de sa première tentative du PCT l’année dernieres. A l’entendre c'était épique, la neige était encore bien présente a cette même epoque.

Vinyl nous dépasse puis West s’arrête a notre niveau avant de bifurquer sur le bishop pass trail, porte de sortie a l'est de la Sierra. Bonne chance mon pote, on se check dans 5 jours  environ quand on aura du reseau.

Je repars avec la ferme intention d'avaler tout cru les 10 Miles de montée jusqu’au mythique Muir Pass (3648m), ça fait quand même 2000m de denivelé en 16 km. 
Les miles s'enchainent plutôt bien, je me prendrais presque pour un sportif aguerri… cette partie du trail est sans doute la plus dure mais aussi la plus jolie, depuis 3 jours on en prend plein les yeux.

Âpres avoir passé Balou a la peine sur ce tronçon je retrouve Vinyl au bord d'un lac et m'installe avec elle pour manger. Pyro a fait grâce mat, il nous rattrapera dans la journée. 

Les 3 miles restant sont raides et entrecoupés par de rivières, de lacs et de zones neigeuses. A cause de l’altitude il n'y a plus d’arbre. On est dans un paradis minéral. Pyro me rattrape juste avant le sommet il m’attends dans l’abri avant d'entamer la descente.
Le ciel est de plus en plus menaçant, pas grave je suis au sommet. Iceman (l'irlandais) me tend le Jack  Daniels.. petite rasade et on entame la désalpe (lol).

 Alors que j’etais bien toute la journee voila que j'ai des douleurs au dos et mal a la tête. Je bois de l'eau, prends un Advil et continue ma progression. 

Alors que je vois en contrebas Pyro et Vinyl, je n’arrive plus a avancer…incroyable comme tout peu changer en quelques minutes, tout allait bien jusqu’au sommet !

 Ce soir on installe la tente sur un versant de la vallée avec vue sur le lac et les montagnes environnantes. Il y a tres peu de vegetation et aucun tigre affamé de sang, quel soulagement.
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 77 – tentsite Middle Fork trail (mile 827.24/km 1331)

Publié le par Okus

Je ne m'etais plus reveillé à 5h30 du mat depuis des semaines, ça fait tout drôle !!!

Balou se lance sur le trail au moment ou je sors de ma tente pour recuperer ma boîte a ours. Pas le temps de manger, je veux me lancer au plus vote dans la longue remontée de la vallée jusqu’au col « Mather Pass » (3685m), puis en fonction du terrain tirer encore 10 Miles en descente pour atteindre mon objectif du jour.

A 7h je commence a marcher, je laisse derrière moi le petit groupe... on se retrouvera plus tard… il fait une temps ideal ce matin. Ça grimpe pas trop fort mais en continu, je me sens dans le rythme. Le passage des rivières est plutôt sympa et je me débrouille pas trop mal en équilibriste. La zone est infestee de moustique, je dois porter la moustiquaire de tête ! Pas top quand on est dans l’effort.

Plusieurs personnes on vu des ours ces derniers jours, j'ouvre donc l'œil au cas où mais je ne vois rien sur les pentes rocheuses qui m'entourent. Je dépasse Balou et me lance le challenge de ne pas m’arrêter jusqu’au pied du col… 5km apres le challenge est relevé. Je me surprends moi-même aujourd'hui.

Je patiente un moment en espérant voir un membre du chill-team mais personne a l'horizon, on dirait bien que je les ai mis dans le vent pour une foi. Ça me galvanise, je me lance a l'assaut du col c'est une gros bebe rocailleux et imprenable. L'ascension sera finalement assez rapide, 40m de lacets. En haut il n'y a pas d'endroit pour s’installer, j'entame donc la descente vertigineuse qui offrent une vue sur des montagnes menaçantes et des lacs d’altitudes.

Âpres 1h de pause, tujours aucun signe de mes 3 compagnons… je reprends donc mon periple, je suis abasourdi par le paysage, il change constamment. Je ne sens pas la fatigue tellement je suis hypnotisé. 

Je m’arrête au bord d'un lac pour manger un morceau puis avant de me remettre en route, decide de piquer une tête. L'eau est translucide et très froides mais quel plaisir de faire 3 brasses et de se decrasser un peu.

Il reste 5 Miles de descente… Je vais m'arrêter au pied du prochain col.

A mon arrivée j'installe rapidos ma tente, journée éprouvante. Pyro et Vinyl arrivent un peu plus tard, puis Balou. West manque a l'appel, ça sent pas bon !

Alors que la nuit tombe West arrive au campement en boitant, son pied tout juste « réparé » lui fait mal et il est perclus de courbatures.

On s'installe tous autour du feu et partageons nos impressions en mangeant. 
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 76 – Kings River tentsite (mile 811.7/km 1305)

Publié le par Okus

A peine sorti de la tente les « tigres » sont déjà a l’œuvre, quelle plaie ces insectes! Pas envie de faire de vieux os ici. 

Malgré la chaleur je garde ma c’est de pluie et ma moustiquaire de tête une voiture moment… mais je dois me resoudre a enlever la veste quand je ne suis plus protege par la foret. Ces satané mosquitos vont de recaler de mes avant-bras.

L'approche du col me semble duree des plombes.   Je n'arrive pas vraiment a profiter.
Au pied du col je suis depasser par Pyro et Vinyl, impossible de leur emboîter le pas. Au milieu de la face j’entends derriere moi « kitchen sink » (son sac pense une tonne) il pousse la machine au max il beugle tous les 5 pas pour se motiver…je me promet qu'il me dépassera pas mais a 50m du sommet il me passe  en….. courant ! Wow ok garçon !

J'ai souffert mais le moral est de retour, on decide de manger sur place en attendant West. On partira finalement sans lui 1h30 plus tard. 

Pendant la descente les moustiques réapparaissent,…. Ahaha au j'avais une lance-flammes !!!  En vallée il faut traverser de nombreuses rivières, il faut être bon équilibriste et surtout trouver le bon endroit pour traverser. Quand cela debite trop fort, il faut redoubler de prudence.

On s’arrête juste avant une pont suspendu pour manger une morceau… quelques minutes apres West fait son apparition…

On s'installe quelques Miles plus loin au pied du prochain Pass.  Le camp est déjà occupé par « Balou » une new-yorkaise qui reprend le trail où elle l'as laisse l’année derniere.

21h on va se coucher, demain on fait 15 Miles minimum !!!
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 75 – tentsite (mile 803 /km 1292)

Publié le par Okus

 Eclairé par les rayons du soleil le site est encore plus impressionnant… on dejeune tranquillement en contemplant mere nature… bon faut qu'on avance une peu quand même, mes problèmes de pieds sont derrières maintenant pourtant je fais 3x moins de miles. 

C'est vrai que les paramètres ont changés par rapport au désert … entre le dénivelé, l’altitude, les approches de cols  et les descentes interminables, je ne suis pas dans le rythme. 

Alors qu’on devait normalement continuer a descendre, on est tous surpris de devoir grimper. Sauf Vynil qui a des ailes ce matin on prend deja une petite pause sur le flanc de la montagne.. on a bien marché 20 minutes quand même.. 

45min plus tard on décale pour de bon cette fois… je serai stoppé dans mon élan 30 minutes plus tard. Vynil et Pyro font demi-tour, on est pas sur le bon trail. On prend ça a la rigolade mais cette erreur additoonnée a notre lenteur vient de réduire a néant nos aspirations d'une belle journee en terme de Miles. Pas bon ça, pas bon!

Foutu pour foutu on decide de piquer une tête dans le lac. L'eau est extrêmement froide mais quel bonheur...

L'objectif de la journee a changé, on va dormir au pied du « Pinchot Pass » et grimper demain matin aux aurores. On a eu une petite journee pourtant je suis très fatigué a mon arrivée au campement. 

Le comite d’accueil est la en rangs bien serrés… le lieu est en effet infester de moustiques. C'est du jamais vu. Ils sont voraces et en bataillons, même en pantalon, veste plus moustiquaire de tête je me fait piquer de nombreuses fois. 

On m'avait parlé de l'enfer des moustiques, je viens de comprendre de quoi il en retourne !
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 74 – tentsite Rae Lake (mile 793 /km 1276)

Publié le par Okus

Réveil difficile pour tous le monde, on prend notre temps, je suis dans mes pensées ! On demarre vers 9h, soit beaucoup trop tard. La chaleur rajoute au moins 10kg a mon sac.

J'arrive au sommet du col avec soulagement mais la journee est loin d’être terminée.
Apres une longue descente de 4 miles on est de retour sur le pct, on s'engage directement sur le passage d'un nouveau col «Glen Pass ». La montée est longue et constante ça me semble durer une eternité. Heureusement il y a de quoi passer le temps en admirant les paysages, les rivières et les marmottes qui vaquent a leurs occupations.

Le dernier mile pour arriver au sommet est brutal !! Je suis partagé entre satisfaction et énervement…. Je suis une peu a cran mais la bonne humeur raignant au sommet de redonne vite le sourire.

Ne voyant pas arriver West, je pars en eclaireur pour trouver un Spot de camping avant la nuit. La descente est rude mais le spectacle est assez bluffant. Je prend pour la première fois de la journee un peu de plaisir a rider le trail…

Juste avant la tombée de la nuit je trouve THE Spot sur une promontoire entouré de 2 grands lacs. On surplombe le tout et la lune presque pleine va nous permettre d'apprécier ce lieu a sa juste valeur. 

Alors que je vois Vynil au loin, un cerf fait son apparition dans mon champs de vision. Je fais signe a Vynil de rester silencieuse. Il est a mon de 10m, et semble plutôt apprécier d'être sous les feux des projecteurs...

Pyro arrive une peu plus tard,  il nous informe qu'il n'a pas vu West au sommet du Pass… ce dernier arrivera finalement vers 21h30, complètement courbaturé et extenué. Welcome back brother !

Beau souvenir que cette soirée dans ce lieu incroyable ! 
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 73 – tentsite kerasage Pass (Miles 788.5 /km 1269 + detour )

Publié le par Okus

Apres un check-out tardif, on retrouve West et sa copine autour d'un repas chez Denny's. On prend des forces car le retour via kerasage va être difficile avec 8 jours de nourriture sur le dos.

On arrive vers 17h au parking… faut pas trop tarder… on finit par partir vers 18h30 lol 
!Je ne suis pas serein, je redoute cette longue et pénible ascension. 

Comme je le redoutais, je peine des les premiers pas, j'ai le souffle court et les jambes lourdes. Je m’arrête a de nombreuses reprises. West doit en baver grave ! 

Parti un peu avant les autres en previson de ma mediocre performance je m’arrête prêt d'un des lacs longeant  le trail à la nuit tombée. Perso j'ai bien envie qu'on de trouve un Spot pour dormir afin de decoller pas trop tard demain matin.

West est loin derrière… il est dans le rouge. Pas la peine de forcer, on installe le camp et l’attendons autour du feu…Pour son retour sur le trail, il a pas choisi le plus simple.. 

...on va donc devoir concilier l'impératif de faire plus de Miles quotidiennement avec notre envie de tirer West avec nous.

Partager cet article
Repost0

PCT jour 72 – Bishop hostel (zero day 2)

Publié le par Okus

On a veillé tard… ils annoncent 40 degrés en plaine aujourd’hui. On est  bien moelleux dans nos lits matin en  plus la clim fonctionne.

Pyro tâte le terrain et demande ce qu'on veut faite, on est unanime, on va attendre West !
On le retrouve d'ailleurs avec sa copine quelques heures plus tard pour boire un jus 

En resumé, On a passé la journee a buller dans les canapés de l'hostel et a se preparer. On profite également d'etre en ville pour aller au cinema. Jurassic world, quel navet ! 

Journée « chill » donc

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>