Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PCT jour 52 – Kelso Road (mile 615.9 /km 991)

Publié le par Okus

C'est une evidence ce matin il faut que je reprenne mon rythme, j'ai trop de piene a hiker uniquement de nuit et a dormir la journee. Le spectacle est egalement moins époustouflant de nuit. 

Je rempli mes 6L et me lance sur le trail sans news de Pyro… je le retrouverai 1h plus tard au sommet d'un pic. Il y a une trail-angel qui est venu celebree l'anni de sa copine. Pyro et cette fille ont hiker toute la nuit, ensemble, sacré Pyro !
Je bois et mange quelques friandises et reprends ma route, on se retrouvera plus tard mon ami…

Ça me plaît de marcher le matin c'est toujours agréable surtout un peu en altitude… les animaux gambadent il fais frais la lumière est belle… enfin wow j'ai de la chance !!!

Vers 13h30 j’arrive a la source il était temps mes pieds n'ont pas aimé la descente pour changer. Il y a du monde, des gens salués pour la plupart en chemin et des nouveaux qui me rattrapent et que je ne reverrais sans doute jamais. Je mange et me fait une sieste de 2h sous un arbre. Au reveille, Bing un trail-angel sort de nulle part avec ses victuailles… je me laisse pas prier.en plus je suis un peu juste niveau snack.

Je pars vers 17h30 pour la deuxième partie de ma journée. Je veux rejoindre la cache d’eau. Je le fait de nuit au cas où il n'y aurait pas d'eau. Ce trace est tres Beau au soleil couchant, quelle vue.

J'avais l'intention de continuer âpres la cache si je trouve de l'eau mais j'ai plutôt envie de m’installer. La descente a été longue depuis la source, je vais pas forcer et je prefere partir tôt demain matin pour rejoindre la prochaine cache. Sans elles finalement on serait bien dans la M. Merci trail-angels !!.

Je me trouve un emplacement ou monter la tente et j'éteins les feux… même pas envie de manger ce soir, trop fatigué. 
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 51 – Robin bird Spring (mile 602.1 /km 968)

Publié le par Okus

Comme prévu le soleil nous reveille vers 7h du mat, on fait pas les fiers. Je croyais ne pas être du matin mais a côté de Pyro je m'en sors pas si mal. On deplace le matos a 200m même pas… si on avait poussé une peu hier soir on aurait même pas eu besoin de secasser la tête ce matin, mais bon  on est toujours plus intelligent âpres.

On'installe sous une arbre, on remonte le camps et lezardons la journée. Pyro dort du sommeil du juste moi j’arrive pas a me détendre et trouver le sommeil... vers 17h je commence a avoir des fourmis dans les jambes. 
Pyro n'aime pas la chaleur il me rejoindra plus tard, il speed de gaillard. Les petits coussinets installees avec du tape sur les semelles de mes shoes m’apportent un peu de confort, le paysage aride et brûlélaisse place a une partie plus arborée. C'est fou comme ce pct peut être varié.... on a de la peine a se souvenir de tout.
Dans la partie supérieur de la colline les hautes herbres se plient au gré des rafales de vents. Mon œil est attiré par quelques choses on dirait une tête, une tête noire….mon sang ne fait qu'un tour c'est peut être un ours il y en a dans la région. Petite flipette j'avoue. Je crie je tape mes bâtons et j'entends les pas du fuyard. Ma soirée était loin de terminée...

A la nuit tombée, pas de trace de Pyro, pourtant j'ai ralenti le rythme. Bizarre. Au détour du clairière ma lampe se reflete dans les yeux d'un lynx, j'arrive a apercevoir sa silhouette et sa longue queue poilue. Il me toise du regard !! 
15 minutes plus tard, un putois en ginguette se ballade sur le trail j’attendrais patiemment qu'il veuille bien me laisser passer. 
Autres clairière autre surprise, 2 canidés en fuite âpres leur forfait. L'un d'eux a en effet un lapin dans la gueule. Est-ce que c'était des loups ou des coyotes. Je ne sais pas mais cette soirée commence a me tendre !!!
Plus tard c'est ce qui me semble être un puma qui me fixe du regard, il est de la taille des 2 truands rencontrer plus tôt mais son pelage et sa stature me laisse peu de doute. J'esssye de l’effrayer mais il ne bouge pas… je me tire sans demander les restes,  ça blague pas ce genre de chaton

Âpres toutes ces émotions je decide finalement a planter le camps proche de la seule source d'eau a la ronde. Pyro est derriere il reconnaîtra sans doute ma tente...

 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 50 – tentsite (Mike 583.4 /km 939)

Publié le par Okus

Le rayon de soleil qui me brûle  la joue depuis 2h fini de me réveiller, il est 8h, seulement !! On a pas beaucoup dormi et il fait maintenant une chaleur étouffante et bien evidemment plus une once de vent. 

On se fait violence et on se met en route vers 10h. Le plan consiste juste a grimper ce peak et a siester a son sommet au moins 4h.

Mais c'était sans compter la fatigue et le cagnard. 2h âpres notre depart nous avons marché 3 Miles et sommes en sudation totale. On trouve une belle zone d'ombre et on s'installe. On se fait passer par d’autres hikers plus a l’aise que nous dans ces conditions extrêmes. L'endroit est stratégique, et on passe litteralement notre journee a sociabiliser.

Vers 17h on commence a se preparer… on est en route vers 18h30. Le trail sur cette crête est assez coulant et mes pieds au debut semblent réagir positivement. On fait 10 Miles en 4h pour rejoindre la source d'eau. C'était le moment j'ai fait les 5 derniers kilomètres au mental.

Sur place il y a pas mal de gens qui campent et dorment deja. On prends Nos 6 litres respectifs et on va eu peu plus loin pour se restaurer. On reprend la route vers minuit et demi. Je suis fatigué mais je serre les dents.

Vers 2h du matin âpres une xieme pause je rends les armes, on doit trouver un endroit où dormir illico et idealement un endroit suffisamment abrité du soleil pour demain matin. On prospecte pendant plusieurs Miles et choisissons un super spot sans aucune ombre lol la zone en est depourvue suite a un incendie de forêt. 

Ça va le faire, de tout façon je peux pas faire un pas de plus !
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 49 - Tentsite (mile 569.4 /km 916)

Publié le par Okus

Vers 11h on quitte le Rbnb et attendons environ 1h notre Uber, direction la boulangerie. On mange tranquillement tout en sirotant un ice tea maison servi a volonté. On sera pas déshydratés au moins. 

Vers 16h la majeur partie du groupe, à savoir 6 personnes se préparent a retourner sur le trail. Je reste avec Pyro car on va retourner a notre dernier point de sortie du trail. 8 Miles avant l’endroit où les autres reprennent. Ça sera une bon test pour mes pieds et si cela ne va pas je pourrais toujours retourner a Tehachipi.

One Stick qui s'est fracturé le pied a une voiture, elle nous conduit au Starbucks et nous depose sur le trail a 18h30. La température est nettement plus acceptable. On se lance en remontant une nouvelle Windfarm… avec ce soleil rasant le paysage est presque mystique. Au niveau de la crête le trail devient plus roulant on accélère un peu, enfin surtout Pyro lol. Vers 20h30 âpres une brève descente on a avalé les 8 Miles. Mes pieds me font mal, un peu comme  si je n'avais pas stoppé ces 4 derniers jours. Je bouillonne interieurement.

A la question tu veux continuer je réponds par l'affirmative. On se tape la longue remontée de l'autoroute puis il faut gravir le prochain peak. Je suis fatigué et mes pieds en feu. On ne fera que  2.5 Miles de plus. Le Spot ou on installera nos tentes est déjà occupé et surtout très exposé aux vents. La nuit sera plutôt mouvementée donc…
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 48 – Tehachipi, zero day (3)

Publié le par Okus

Rien à signaler..  je reste au calme, puis vais au cinéma voir Deadpool 2 (mdr) et le soir comme prévu je rejoins Pyro et sa bande dans leur Rbnb a l'autre bout de la ville. A peine arrivé, le dîner est servi. One Stick a preparé plusieurs plats vegan, un regal.

Partager cet article
Repost0

PCT jour 47 – Tehachipi zero day (2)

Publié le par Okus

A priori je n'ai rien de cassé mais cela doit être confirmé par le médecin dans les jours a venir.

Je vais donc faire quelques modifications dans mes chaussures et reprendre ma route des que possible.

De passage a la boulangerie avant d'entamer une sieste de 3h je retrouve Pyro et son groupe de potes on s’est pas revu depuis Idyllwild. Je les retrouve d'ailleurs par hasard le soir au restau thai de la ville… vraisemblablement je les rejoindrais demain dans leur Rbnb.

Je m'offre donc encore la journee de demain pour reposer mes pieds mais samedi je reprends le route. 
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 46 – Tehachipi zero day

Publié le par Okus

La journee commence par un petit déj a la boulangerie allemande en face de l’hôtel. Ca démarre plutôt bien donc… repu, je  me dirige vers un institut spécialisé dans les pathologies du pied et de la cheville. Exactement ce qu’il me faut. Sacre coup de bol.

Sur place je déchante, ils peuvent pas me recevoir. En sortant je tombe sur Magneto qui vient d’arriver en ville et qui cherche aussi a voir une médecin pour son pied douloureux. Il doit aussi acheter une nouveau téléphone portable et trouver un endroit où dormir.
Quelques courses une longue attente chez AT&T et on fait du stop pour aller au Santa fe, coup de bol ma conductrice de la veille me reconnaît et nous embarque jusqu’au centre ville, Elle dépose Magneto au motel et me dépose dans la clinique locale. RDV avec le medecin a 13h30.

Quel gag ce RDV de médecin, perte de temps et d'argent. Le doc était plus  intéressé par parmon experience sur le PCT que par mes pieds. Du coup, je dois aller a l'hosto faire des radios. En sortant je croise Magneto il aura droit au même traitement que moi sauf que l'addition triple au passage. Quand je lui dis ce que j'ai payé il retourne dire le fond de sa pensée a la réception de la clinique.

On marche jusqu’à l''hosto, qui ressemble plus a une permanence de quartier qu’a un hosto. La aussi, les choses sont compliquées et âpres 1h d'attente pour obtenir les tarifs on prend la décision d'aller directement dans un centre radiologique. Il faut refaire du stop. Traverser la ville mais on arrive 1h30 avant la fermeture officiel du centre.

Oui mais voila le centre ferme exceptionnellement dans 15 minutes… on n’a d’autre choix que de prendre RDV pour le lendemain.

Au final on a couru toute la ville pour pas grand-chose. Le seul vrai point positif de la journée sera le bbq restaurant dans lequel on ira manger le soir.
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 45 – Tehachipi (mile 558.5 /km 899)

Publié le par Okus

J'ai dormi comme une enclume a l'abri de ma moustiquaire, j'ai été reveillé a 2-3 reprises par des hikers matinaux mais je suis bien reposé. 1h pour tout ranger et j'entame la descente. 

Apres 5 Miles mes pieds commencent a hurler. Je suis énervé et un peu inquiet ça fait bientôt une semaine que je souffre en descente. 

Ce qui devait être une partie de plaisir devient un vrai calvaire… la douleur m'oblige a faire de très petits pas en essayant au maximum de soulager l’avant du pied. A 500m de la route je dois m’arrêter une dernière fois, je serre les dents...

Je rejoins la route et rencontre un trail-angel… il propose glace flottante dans de la root bear. Le bonheur ! En plus même pas besoin de faire du stop, une dame traverse la route a pied et vient demander s’il elle peut déposer quelqu'un en ville. Royal ! 

20 minutes de route dans sa voiture qui sent encore le neuf, et elle me dépose a la boulangerie de Tehachipi, totalement prise d'assaut par les hikers affamés. Je retrouve d'ailleurs des connaissances ainsi que mes « anciens » buddy Hotpants et Chicken legs.. il repartent en fin de journée. Sans moi les amis j’ai besoin de faire un break et voir un médecin.

Je traverse la route et me prend une chambres au motel Santa Fe. Ca va me faire du bien j'espere.
 

Partager cet article
Repost0

PCT jour 44 – Tentsite (mile 549 /km 884)

Publié le par Okus

Nuit tres courte, 4h de sommeil maximum, il est a peine 7h et déjà je chauffe sous ma tente. Les eoliennes tournent en faisant un bruit de soufflerie. Je vais faire le plein d'eau dans une citerne mise a disposition par les pompiers, range le matos et commence a remonter la windfarm sur plusieurs Miles. Mon idee, c'est de pousser jusqu’à la prochaine source d'eau, finir ma nuit pendant les heures les plus chaudes de la journee et marcher a partir de 18h30 jusqu’à minuit.

Sauf que voilà il fait beaucoup trop chaud. Certes il y a du vent mais c'est pas tempetueux, j’ai de la chance. A 1 mile de la source je décide de m’arrêter, trop fatigué. Je saute sous le seul arbre a la ronde et  m'installe pour une pause. J'ai marché 5 Miles seulement !
Je passe les 3h suivantes a mettre a jour mon blog et Instagram. Beaucoup de hiker me passent sans même me voir. Je suis bien planqué sous mon arbre. Seul bémol, mon arbre est perclus de trous, il abrite certainement un nid rongeurs… cela  m’empêchera de dormir finalement, trop préoccupé par les bruits occasionnés par ces bébêtes invisibles.

A 14h30, âpres avoir manger mon lyophilisé, je reprends la route. Je parcours le Mile qui me sépare de la source d'eau et fais le plein. Beaucoup de hikers qui m'ont passé sont presents et attendent le bon moment pour continuer. De mon côte j'attends 18h30 pour reprendre, je vais essayer de faire 10 Miles de plus pour rejoindre le campement au sommet du dernier Peak de la journee. 

La windfarm est maintenant en contrebas et la première ascension bien qu'assez violente est plaisante. Le soleil est assez bas mais le sol restitue la chaleur. La descente de l'autre cote est agréable car il s'agit d’une espèce de dune de sable. Mes pieds sont ravi de ce traitement. Par contre je suis déjà abattu en voyant le trail remonter abruptement sur le prochain Peak. 

Grosso modo la descente m’amène en fond de vallée et il faut remonter droit derrière. Cette deuxième ascension va durer plus de 5 Miles et me laisser aucun répit, le sable c'est cool en descente par contre en montee c'est éprouvant.  Au milieu de.mon ascension je me suis arrêté pour manger devant le spectacle offert par le soleil, c'est accompagné par la lune et les étoiles que je termine ma longue journée.

J'arrive au sommet vers 22h30, il y a pas de vent mais il fait froid. Mes pieds ont souffert mais le vrai test aura lieu demain durant la longue descente qui m’amenera a une route où je ferai du stop pour rejoindre la ville de Tehachipi.

Partager cet article
Repost0

Meaculpa

Publié le par Okus

Enfin, le blog est a jour, c'est pas toujours facile de rediger âpres une longue journee mais je vais faire de mon mieux a l'avenir. En plus, la connexion internet est loin d'être top et je dois parfois sauvegarder  ma batterie pour la navigation sur le trail.

Beaucoup d'excuses je sais lol

Tout va bien, je suis le cagnard,  la je prend une pause de 3h sous le seul arbre a la ronde je vais continuer de nuit, je n'ai fait que 5 Miles depuis ce matin... jusqu'à Tehachapi je marcherais de nuit.

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>