PCT jour 6 - Scissor crossing (julian) -(km 124)

Publié le

4h du mat je me réveille j'ai l'impression d'avoir la tête dans une étau et j'entends des gémissements,   mais c'est quoi ce bronx ?!?! Les coyotes ont chantés une partie de la nuit mais là on dirait des voix de femmes. …Ma tente danse la Lambada elle est complètement assommée par la force du vent. Je le réalise plus tard que la voix que j'entends c'est simplement le  vent. Ça tabasse dehors, est-ce que la tente va résister ?? Mes affaires restées dehors sous l’abside de la tente sont toujours là ?  Ok c'est bon.. par contre je vais tout rentrer vite fait ! Il y a du sable partout j'en ai plein la bouche … Les bourrasques de renforcent alors que le jour se lève. Je soutiens ma tente, anxieux, quand les coups de butoir sont trop puissants. Eole recommence son cinéma, il manque plus que la pluie ou pire la neige pour compléter le tableau. Dans ma tente j'attends, je suis prêt à remballer la tente à la première ouverture. Je sors vite fait et constate qu'Alicia est en mode galère, la tente effondrée sur elle. Elle me dit que c'est bon et qu'elle range ses affaires… ok lol styler cette façon de faire, mdr! Quelques minutes après elle est en route, Marion et moi attendons 6h pour remballer. Pas facile de ranger sous les bourrasques mais il faut bien redescendre. La descente est vertigineuse à certain endroit et le vent ajoute une peu de piment… on finit par arriver en bas de la vallée pour faire une interminable marche jusqu’à la cache d’eau. Marion m'a passé une demi-litre mais je suis à sec. No stress le pont est dans 3-4 bornes. On y est ! Sous le pont le Nirvana du hiker assoiffé ! Abracadabra, des galons d'eau « Magic ». Vu  le temps et la pluie qui arrive on a plus qu’à faire du stop à l’ancienne pour aller jusqu’au Bled nommé Julian où on devrait trouver des trail-angels de premiers choix.  Abracadabra, un monsieur avec une barbe à la ZZ top  nous accoste, vous voulez aller à Julian ?... Pas de soucis je vous emmène ! Fantôme (Ghost), notre chauffeur, porte bien son nom de trail on l'a pas vu arriver. Il se fait une plaisir de bavarder et de nous expliquer tout ce qu'il y a Julian  pour des hikers comme nous. Les shops, le médecin, les restaurants tout y passent. 1ere étape recommandée, le restaurant Carmen's garden. C'est assez simple la patronne se met en 8 pour les hikers. Ca commence par une hug a chacun, puis une bière gratuite, tu peux ensuitenettoyer tes affaires gratuitement dans la machine à laver mise à dispo et au cas où ça ne serait pas suffisant Carmen laisse les hikers dormir dans sont restaurant après la fermeture. Évidemment j'envoie une bière ! La pluie est là et le froid est saisissant ! Le trio temporaire  que nous formons décide de se prendre une nuit d’hôtel. On l’a bien mérité et vu le temps les hikers affluent !En échange d'une douche avec une gars que je connaissais pas j'obtiens ma deuxième bière… elle me plaît bien cette bourgade. J'avale une cheeseburger et des frites, (il faut payer ça quand même) balance mes affaires dans la machine  à laver et pour finir en beauté je vais dans la boulangerie du coin faire opérer la magie. Tarte aux fruits et glace et chocolat chaud offert aux true-hiker possédant une permis. J'ai oublié le mien dans mon sac mais les autres me backup… pas de soucis installer vous ! Magnifique cette ville… et dire que je voulais pas m’arrêter. Demain les choses sérieuses reprennent avec du gros dénivelé on verra si le temps se calme un peu.. si c’est comme aujourd’hui je reste à Julian et j'irai tâter le plancher du Carmen's Garden !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Go Marcus!!!!!
Répondre